Etes-vous prisonnière des exigences de votre condition de femme?

Bienvenue!
Je suis Cécile Ellert et j'aimerais vous poser cette question : 

Subissez-vous physiquement et émotionnellement  ce que vous impose votre condition de femme?

C'est à dire que vous devez assurer la performance qu'on vous a apprise,
être conforme à ce que la société et votre environnement exige de vous au point d'en oublier vos véritables besoins. 

Ne plus les exprimer...ni les rêver...au point d'en devenir malade.

Pour beaucoup de femmes, peut être vous, c'est au point de souffrir des maux physiques que toute femme subit un jour ou l'autre et qu'elle accepte parce qu'ils font partie de sa condition...de femme...

Et si vous pouviez vous autoriser à vivre votre vie sans tous ces "bobos"' intimes?

Faites le test pour en avoir le coeur net...
Ces 25 signes montrent que votre santé intime vous complique l'existence...
Quels sont les vôtres?

+Votre libido est à zéro, plus aucun intérêt pour les relations sexuelles

+Vous vous sentez coincée dans votre carrière et votre travail

+Les gens autour de vous vous reprochent de tout contrôler

+A votre âge vous avez décidé de ne plus risquer d’être déçue par un homme

+Vous n’avez jamais vraiment apprécié les rapports intimes jusqu’à present

+Vous ne pouvez pas avoir de rapports sexuels sans utiliser un produit lubrifiant

+Vous hésitez à avoir des rapports sexuels sachant combien vous allez souffrir de mycose après

+Vous pouvez dire que votre vagin est comme anesthésié, privé de sensations

+Le seul moment où il se passe quelque chose dans votre vagin est lorsque le gynéco vous examine

+Vous n’aimez pas votre corps

+Vous vous sentez embarrassée de parler de tout ça…

+Vous avez du mal à exprimer et demander ce que vous voulez

+Vous avez au moint un medicament anti cystite toujours dans votre sac

+Vous avez déjà pris des anti-dépresseurs

+Vous avez déjà pris la pilule

+Vous avez déjà été traitée pour de multiples mycoses vaginales

+Vous avez toujours souffert avant ou pendant vos règles

+Vous n’avez jamais eu d’orgasme vaginal ou cervical

+Vous vous réfugiez souvent dans la consommation d’aliments réconfortants

+Vous manquez de motivation en général

+Vous êtes sujette à des changements d’humeur qui vous rendent invivable

+Vous avez des besoins de pleurer inexplicables

+Vous avez une mauvaise estime de vous même

+Vous ne considérez pas votre partenaire de vie (mari ou compagnon) comme étant un “amoureux”…

Votre score
A combien de ces signes avez-vous répondu OUI?
De 1 à 4 
Bravo! On dirait que vous vous en tirez pas mal et que, quoi que puissent être vos 4 réponses positives, vous passez assez bien à travers les gouttes de la dictature des maux et des blocages qui se rejoignent pour pourrir la santé intime (et la vie) des femmes d'aujourd'hui. Allez...je vais carrément le dire : vous êtes un exemple pour les autres, et j'avoue, une exception! Alors, avez vous encore besoin d'aide? J'ai envie de dire OUI parce que même les super femmes ne sont pas à l'abri d'une maladie sexuellement transmissible, ou d'une bactérie irréductible qu'il est bon de savoir attaquer dans le bon sens. Et puis...si déjà vous avez tous ces atouts dans la poche, autant avoir le matériel pour en faire profiter les autres, qui, rappelons le, n'ont sans doute pas votre chance...
De 5 à 10 
Seriez vous sur la pente descendante vers le coma qui attend toutes celles qui ne réagissent pas à temps? Je parle du coma de leur féminité...l'insensibilité, le jeu de la vertu qui prend le dessus sur l'exaltation et la créativité! Il se pourrait que vous en ayez déjà assez d'être une femme certains jours. 
Que ça n'est pas juste. On voit toutes ces super-nanas bien dans leur peau sur les écrans...on dirait qu'elles ne sont là que pour vous narguer et vous rappeler combien vous vous en éloignez. 
Nooooon! Ne vous laissez pas faire! Rebondissez! Il y a tant à faire pour changer de direction. 
Fermez les yeux et posez vous la question : 
Que serait votre vie si vous vous donniez les moyens de remonter la pente?
A partir de 11...
Ah la la...Toutes les facettes de votre vie sont affectées par les conséquences de votre santé intime déséquilibrée. 
Vous avez même peut être atteint la zone dangereuse qui vous fait croire que ça ne vaut plus la peine d'espérer vous en sortir. 
Ne me dites pas que vous vous êtes résignée?  
Vous avez besoin d'aide...il n'y a aucun doute! 
Et surtout...il y a de l'espoir parce qu'il y en a beaucoup d'autres chez qui vous pouvez vous reconnaitre et qui s'en sont sorties.
Alors, pourquoi pas vous? 
 Je vous donne mes secrets anti-infections urinaires (et plus...)

Moi aussi, fut un temps, ai complètement subi ma "santé intime", ou plutôt, son absence...
J'ai grandi avec toutes sortes d'infections "là" depuis l'âge de 6 ans.
J'ai subi tout ce qu'on peut imaginer en terme d'examens et d'hospitalisation. Les piqures...prises d'antibiotiques...Je sais tout.
Il m'a fallu des années pour me reconstruire, pas uniquement du coté de ma santé, mais aussi personnellement, en tant que femme, et surtout, en tant que mère. 
Donc, c'est possible pour vous aussi...et tout peut commencer par deux ou trois conseils issus de mon expérience et de ce que j'ai compris grâce à mes clientes.


Votre cas est bien plus compliqué? 
Alors vous avez besoin de mon webinaire sur la santé intime....profitez du replay!
"Lorsque vous travaillez à l'équilibre de votre santé intime, vous êtes amenée à libérer toute votre féminité. 
Vous vous révélez en tant que femme, mère, amante, et aussi dans votre vie professionnelle!" Cécile Ellert

Si vous n'avez jamais résolu complètement ce qui vous pourrit la vie "là", vous ne profitez pas de tout votre potentiel...de tout ce que votre vie a à vous offrir.
Alors que vous pourriez profiter de la vie à 200%!!!
Que faites vous pour profiter de la vie à 200%?
Vous êtes vous déjà posée la question? Mmm?

Faites vous partie de celles qui, entre la prise de contraceptif, la peur de tomber enceinte (ou l’envie de tomber enceinte), le souhait de “rencontrer quelqu’un de bien” altéré par la conviction plus ou moins avoué que de toutes façon “il n’existe pas” ici, subit en plus diverses infections urogénitales qui leur rappellent combien cette fichue condition féminine leur pollue la vie. 

Je ne vous cache pas que l’un des messages les plus courants que je reçois de la part de mes lectrices est le suivant:

«Bonjour Cécile, j’ai une infection uro-génitale, sans doute fongique, depuis des années, pas moyen de m’en débarrasser, je ne sais plus quoi faire, j’ai tout essayer… Il y a tellement d’informations contradictoires… S’il vous plait, aidez-moi!”.

Bon. J’admets que je reçois aussi pas mal de messages de remerciements de la part de femmes qui se sont libérées de tout un tas de cochonneries rien qu’en lisant mes livres, toutes seules, comme des grandes.

Mais il y a aussi les autres…celles qui, en dépit de tous leurs efforts, ne guérissent pas.

Si c’est à vous que cela arrive, je sais exactement comment vous vous sentez en ce moment. 
Il existe de nombreuses options, protocoles, remèdes miracles et surtout, les classiques traitements antibiotiques, mais ce genre d’infection revient systématiquement et vous ne savez plus où donner de la tête.

Pour beaucoup de femme, c’est un sujet sensible, tabou…et elles subissent ce genre de problème toute leur vie à défaut d’avoir trouvé quelqu’un qui sache vraiment les aider.

Entre nous, soulager les symptômes de ces infections reste assez facile. Je n’ai encore eu personne qui ne se soit pas senti mieux très rapidement. Par contre, c’est sur le long terme que ça bloque. Et quand ça bloque, il n’y a pas d’autre choix que de faire du sur mesure, donc, de se faire coacher par quelqu’un qui va nous servir de miroir d’une certaine façon.

Mais à qui demander de l’aide ? A-t-on vraiment besoin d’aide ? Ne parle-t-on pas de ce qui arrive aux femmes à voix basse…pas trop fort, parce que ce sont ce à quoi elles sont condamnées dans tous les cas…cela fait partie de leur condition de femme. C’est honteux…on ne préfère pas en parler et c’est peut-être pour cela que les cas d’infertilité augmentent, que si peu de femmes sont diagnostiquées pour des infections vaginales qui peuvent être fatales si rien n’est fait.

Déjà là, c’est assez révoltant, non ?

Moi, personnellement ça me hérisse parce que j’ai été un de ces femmes, celle qui allaient quasi toutes les semaines se faire examiner et à qui on disait à chaque fois qu’elle n’avait rien… Et des années plus tard, j’ai découvert ce que j’avais.

Or, quand on est thérapeute et qu’on comprend ce genre de chose, on attire comme par magie des femmes qui vivent des problèmes similaires.

C’est comme cela qu’il y a de nombreuses années, j’ai commencé à coacher des femmes atteintes de différents types d’infections vaginales et urinaires. Elles avaient besoin qu’on les aide à faire le tri, qu’on leur donne des directives claires, de nouvelles idées et ressources et les aider à personnaliser leurs protocoles.

De mon coté, je continue à me former sur le sujet et j’ai récemment découvert à quel point traiter une femme pour ses vaginites, cystites et autres maladies urogénital était en fait une énorme opportunité de l’aider beaucoup plus loin.

Parce que figurez-vous qu’il n’y a pas de hasard : tout ce qui nous arrive vient d’une cause émotionnelle, mais aussi de divers blocages, et qu’entre nos émotions négatives et nos blocages divers et variés, notre vision de nous-même et de la vie sont tout de même pas mal altérés au point de polluer tout notre potentiel, notre capacité de développement, notre accès à l’abondance, qu’elle soit de santé, d’amour ou simplement matérielle.

Les femmes qui ont profité de cette approche ces derniers mois ont été transformées…et ont eu finalement accès à ce sur quoi elles avaient fait une croix définitive ! Elle n’avait besoin que d’une chose : qu’on les fasse lâcher prise, qu’on les ouvre, qu’on les rende réceptives, qu’on leur dépollue la vie.

Alors, peut être que toutes ne sont pas désireuses de se sentir renaitre dans leur féminité, de se libérer de la peur de ne pas correspondre à ce qu’on attend d’elle, de cesser de jouer un rôle auquel elles se sont pliées au fil des années et acceptent de subir régulièrement les infections et douleurs diverses qui leur rappellent combien leur féminité est devenu une contrainte au lieu d’une source d’épanouissement.

Et puis il y a les autres.

Celles qui veulent plus de leur vie et qui souhaitent en tirer le maximum.

A celles-là, je suis toute heureuse d’annoncer la prochaine ouverture d’un programme de coaching unique en son genre et qui s’adresse à toutes celles qui ne se soumettent pas à l’idée que, parce qu’elles sont des femmes, elles doivent accepter leurs petits bobos et les plus gros, juste parce que c’est leur condition de femme qui veut ça.

Vos mères et grand mères ont souffert ? Tant pis pour elles. Vous n’avez pas besoin d’en faire autant.

Aujourd’hui il y a « SANTE INTIME ». Découvrez le en cliquant ici.

Ce programme, c’est en quelque sorte le point culminant de ma propre expérience associée à celle des femmes que j’ai aidées à s’en sortir, de façon naturelle. C’est aussi une de mes plus grandes fiertés, parce que non seulement il aide des femmes à ne plus souffrir, mais (cerise sur le gâteau) il leur donne aussi les moyens de réaffirmer leur féminité, donner un nouveau sens à leur vie, de se développer personnellement. Et tout ça, en agissant sur les racines de leurs infections uro-génitales. Parce que si vous ne traitez pas leurs causes profondes, ces infections reviendront peu importe le traitement.

C’est pourquoi le programme Santé intime vous guide pas à pas dans les diverses étapes du processus de guérison.

Il élimine la confusion, vous montre exactement par où commencer et comment identifier ce qui va vous permettre de créer un traitement sur mesure.

Ce cours s’adresse à toute personne atteinte d’une infection uro-génitale récalcitrante, cystite, infection vaginale, HPV, herpès, chlamydia, ou bien qui souhaite s’en protéger, ce qui est une bonne idée quand on connait l’essors des super bugs, celles contre lesquelles les antibiotiques ne peuvent plus rien.

Si vous êtes prête à agir, Santé intime est fait pour vous.

Je ne dis pas que c’est une partie de plaisir…c’est du travail sur vous-même, et pas mal de femmes ne sont pas forcément prêtes à l’entreprendre. Mais celles qui s’y sont mis ne le regrettent pas car elles se sont redécouvertes au cours des semaines et toute leur vie en a été transformée.

Voici comment une de mes patientes américaines a vécu cette expérience :

«Je réalise maintenant que j’ai souffert d’une infection à Candida toute ma vie. Les médecins avec lesquels je travaillais traitaient chaque problème de santé séparément. Bien que je me sois appliquée à suivre ce que je pensais être un bon régime alimentaire et pris de nombreux suppléments, je ne parvenais jamais à progresser sur une longue liste de problèmes; gingivite, pied d’athlète, infections vaginales et cystites récurrentes, mains et pieds froids, manque d’énergie, insomnie, maladies virales constantes, anxiété et brouillard cérébral.

A l’âge de 41 ans, j’ai commencé le protocole holistique de Cécile après l’avoir rencontrée pour qu’elle s’occupe de l’eczéma de mon fils. Elle m’a dit que mon fils avait une candidose et que je la lui avais transmise. Quelque chose a cliqué. En l’espace de 30 jours de suivi du programme prescrit par Cécile, je suis une personne complètement différente. J’ai besoin de moins de sommeil, j’ai plus d’énergie, tous mes problèmes de santé s’éclaircissent et, plus important encore, je suis plus heureuse et je suis capable de profiter de ma famille.

J’ai encore un long chemin à parcourir pour me rétablir complètement car j’ai eu ce problème pendant de nombreuses années, mais j’ai maintenant les outils et le soutien dont j’ai besoin. C’est un changement de style de vie, mais je le fais volontiers pour avoir ma santé. Cécile est une merveilleuse guérisseuse douée qui se soucie vraiment d’aider les gens à aller mieux. » Suzanne, Oakland, Californie


Suzanne était un cas idéal….elle qui souffrait depuis si longtemps…Le programme a été une révélation pour elle. Mais ça n’est pas forcément le cas pour tout le monde…

Serait-ce pour vous ? Le meilleur moyen de le savoir est de vous le faire essayer…

C’est pourquoi je veux vous donner un accès gratuit au premier module!

Le module 1 vous aidera à comprendre pourquoi on “attrape” ce genre d’infection, quels sont les multiples visages de la vaginite, et surtout, comment vous soulager au moindre symptôme d’infection fongique, cystite et herpes sans avoir à attendre le verdict du médecin, sans aucun risque de vous faire du mal avec un traitement inapproprié. 

Ce premier module vous aide à adopter une nouvelle mentalité : agir et prévenir, ne pas ignorer et laisser s’installer ce qui peut réellement vous pourrir la vie. En attendant de le découvrir en entier, pourquoi ne pas profiter du premier cours de ce fameux module 1? 


Copyright 2018 www.clubequilibrenaturel.com